Contrôle des naissances. Politique de l’enfant unique

Afin de contrôler le nombre de naissances, après avoir encouragé la «Politique de l’enfant unique», la Chine assouplit son dispositif dans les campagnes à partir de 1984 :
Les couples ne peuvent avoir qu’un seul enfant. Toutefois, si cet enfant est une fille, les couples peuvent avoir un deuxième enfant. Dans tous les cas, ils ne peuvent pas avoir un troisième enfant (sous peine de se voir retirer leurs terres).
Pour simplifier, on considère que pour chaque naissance, il y a autant de chances que ce soit une fille qu’un garçon.

  • 1. Tous les couples qui ont une fille comme premier enfant ont par la suite un deuxième enfant. Cela ne conduit-il pas à un déséquilibre entre le nombre de filles et de garçons ?
  • 2. Dans le cas où seulement 79% des couples qui ont une fille comme premier enfant ont par la suite un deuxième enfant, l’équilibre est-il encore maintenu ?
  • 3. On observe aujourd’hui 123 naissances officielles de garçons pour 100 naissances de filles. Est-ce en accord avec vos résultats des questions précédentes ?

 

Niveaux Seconde à Terminale
Description générale du travail attendu Il s’agit d’effectuer des simulations sur un grand nombre de naissances afin d’obtenir une conjecture qui peut ensuite être démontrée.
Objectifs Algorithmique :

  • Instructions élémentaires : affectation
  • Boucle itérative (sans utilisation de l’itérateur)
  • Instruction conditionnelle

Lien avec le reste du programme :

  • Calculer une probabilité
  • Probabilités : arbres
Scénarios possibles
  • Les élèves écrivent des programmes ;
  • On donne le programme (question 1.) aux élèves et ils modifient le programme pour la deuxième question ;
  • Chaque question peut conduire à un débat. La formulation de la deuxième question, ainsi que la troisième question amènent un doute pour les élèves ayant traité la première question par une analyse-papier.
Téléchargement
Tagués avec : , , , , ,
Publié dans Activités, Activités pour le lycée, Algorithmique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*