Exerciseurs

 

L’académie de Besançon a répondu à l’appel à propositions de la SDTICE concernant l’Action Académique Mutualisée sur l’utilisation des logiciels de type « Exerciseurs » et participe au groupe de travail national avec les académies d’Aix-Marseille, Lille, Lyon, Nancy-Metz et Paris.

Voir des informations sur Eduscol

Compte-rendus des réunions nationales :
Réunion du 18/11/2008 à Paris
Réunion à distance du 22/01/2009

Synthèse du groupe académique :
Synthèse des travaux du groupe académique

Les deux scénarios analysés :

      Construction d’un raisonnement simple :

Niveau : 5ème Image1
Prérequis : – Les chapitres Symétrie centrale, Angles et parallélisme et Parallélogrammes ont été traités
– Des constructions à la règle et au compas de parallélogrammes ont été effectuées sur le papier
– Les élèves savent se servir d’un logiciel de géométrie dynamique
Objectifs : – Connaître et utiliser les propriétés des parallélogrammes
– Compléter les connaissances relatives aux longueurs et aux angles
– Développer le sens de l’observation, la rigueur et la précision
– Accroître la volonté de se prendre en charge personnellement
Utilisation : 1 élève par poste informatique ; l’autre partie de la classe effectuant un travail papier-crayon
Logiciel : Mathenpoche
Apport des Tice : – Mobiliser des connaissances mathématiques avec validation de l’ordinateur une fois l’exercice terminé
– Amplifier l’autonomie de l’élève
– Développer des compétences de raisonnement mathématique sans que ne soit demandée la production d’une rédaction formatée
– Gérer l’hétérogénéité de la classe de façon plus adaptée
Image2
Socle Commun : Pilier 3 : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

  • raisonner logiquement, pratiquer la déduction, démontrer (sans formalisation écrite)
  • utiliser les théorèmes de géométrie plane
  • connaître et représenter des figures géométriques, utiliser leurs propriétés dans un cadre simple
  • exigible en fin de 4° : effectuer des constructions simples en utilisant des outils (instruments, logiciels), des définitions, des propriétés (en acte, et sans nécessité d’indiquer ou de justifier la méthode choisie)
  • les supports sont des configurations immédiatement lisibles, les raisonnements ne font pas l’objet d’une mise en forme écrite. L’exigence porte sur la capacité à mobiliser une propriété pour élaborer une déduction simple. L’évaluation s’effectue oralement sans exigence particulière de formulation des justifications
Téléchargements :  Construction d’un raisonnement simple en 5ème

      Élaboration d’une construction géométrique :

Niveau : 4ème Image3
Prérequis : Les chapitres Parallélogrammes et parallélogrammes particuliers ainsi que les théorèmes relatifs au triangle rectangle inscrit dans un demi-cercle ont été traités.
Objectifs : – Connaître et utiliser les propriétés des parallélogrammes, du triangle rectangle inscrit dans un demi-cercle
– Développer des compétences mentales de raisonnement par le choix des propriétés adaptées
– Développer le sens de l’observation et l’analyse
– Travailler à son propre rythme
Utilisation : 1 élève par poste informatique ; l’autre partie de la classe effectuant un travail papier-crayon
Logiciel : GeoLicia
Apport des Tice : – Mobiliser des connaissances mathématiques avec validation de l’ordinateur une fois l’exercice terminé
– Développer des compétences de raisonnement mathématique sans que ne soit demandée la production d’une rédaction formatée
– Détromper les constructions erronées (robustesse de la figure au déplacement)
– Favoriser l’expérimentation ; débloquer des situations (le choix restreint de certains outils peut donner des pistes de recherche)
– Gérer l’hétérogénéité de la classe de façon plus adaptée
– Gagner en autonomie
Socle Commun : Pilier 3 : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

  • raisonner logiquement, pratiquer la déduction, démontrer (sans formalisation écrite)
  • utiliser les théorèmes de géométrie plane
  • connaître et représenter des figures géométriques, utiliser leurs propriétés dans un cadre simple
  • exigible en fin de 4° : effectuer des constructions simples en utilisant des outils (instruments, logiciels), des définitions, des propriétés (en acte, et sans nécessité d’indiquer ou de justifier la méthode choisie)
  • les tracés doivent pouvoir être réalisés sur papier uni ou support informatique
  • les supports sont des configurations immédiatement lisibles, les raisonnements ne font pas l’objet d’une mise en forme écrite. L’exigence porte sur la capacité à mobiliser une propriété pour élaborer une déduction simple. L’évaluation s’effectue oralement sans exigence particulière de formulation des justifications.
Image4
Téléchargements :  Élaboration d’une construction géométrique

Les membres du groupe : Geneviève Loridon (IA-Ipr) – Christophe Tourneux (Référent) – Jérome Michaud-BonnetVincent DelayatMatthieu Pelz-FerryFrédéric PourcelotAurélie AllaireRaoul Bourdon

Tagués avec : , ,
Publié dans TICE, Usage des Tice